Accueil Secteur bancaire français Histoire Musée virtuel 1 - Photos d'équipement et de matériel de bureau  
 
 
 

Infos  

 
19 mars 2003

1 - Photos d'équipement et de matériel de bureau

Uniformes, sacoches, tables à coupons, machines à compter la monnaie etc

 

Uniforme, sacoche et plaque d’encaisseur d’un garçon de recettes, début du XXème siècle.

Uniforme, sacoche et plaque d’encaisseur d’un garçon de recettes, début du XXème siècle

Le garçon de recettes ou brigadier avait pour mission de collecter l'argent dû aux banques. Son uniforme - à l'imitation de celui de la Banque de France - était composé d'une jaquette à boutons, d'un gilet, d'un pantalon et d'un bicorne.


Sa journée type : après avoir préparé sa recette, le garçon endossait son uniforme et partait faire sa tournée d'encaissement. Il disposait les effets à encaisser et les billets de banque dans la sacoche attachée par une solide chaîne de cuivre fixée sous la jaquette. Le soir, il vérifiait ses comptes et versait l'argent à la caisse.


Le garçon de recettes ou brigadier avait pour mission de collecter l'argent dû aux banques. Son uniforme - à l'imitation de celui de la Banque de France - était composé d'une jaquette à boutons, d'un gilet, d'un pantalon et d'un bicorne.


Sa journée type : après avoir préparé sa recette, le garçon endossait son uniforme et partait faire sa tournée d'encaissement. Il disposait les effets à encaisser et les billets de banque dans la sacoche attachée par une solide chaîne de cuivre fixée sous la jaquette. Le soir, il vérifiait ses comptes et versait l'argent à la caisse.






Sacoche de garçon payeur, années 1950-1960

Sacoche de garçon payeur, années 1950-1960



Cette sacoche pourvue d'un cadenas, d'une ceinture de taille et d'un bracelet de sécurité, était utilisée pour le transport d'espèces ou de titres d'une agence à une autre. Les garçons payeurs la surnommaient " vache " du fait de la couleur de son cuir.

Table à coupons, année 1930

Table à coupons, année 1930










Ce type de table en verre opaque était installé dans les salles des coffres des agences. Les clients pouvaient ainsi contrôler leurs titres et détacher leurs coupons (à l'aide de l'équerre) en toute sécurité et à l'abri des regards indiscrets. Certaines salles des coffres à plusieurs étages étaient également équipées de plancher en verre dalle afin de faciliter la surveillance des salles et de laisser passer la lumière.














Boule ou roue de tirage en cuivre. Société concessionnaire des appontements de Pauillac, et Contrôleurs de ronde. (Contrôleur R. Godineau), années 1920

Boule ou roue de tirage en cuivre. Société concessionnaire des appontements de Pauillac, et Contrôleurs de ronde. (Contrôleur R. Godineau), années 1920

Roue de tirage d'emprunt utilisée pour le tirage anticipé de coupons de valeurs mobilières, pour des attributions d'avantages particuliers aux porteurs des numéros tirés au sort ou encore pour le remboursement anticipé des emprunts.

Les tickets portant les numéros de titres étaient introduits dans de petits étuis eux même glissés dans des cylindres métalliques fermés. Le tirage au sort des titres ainsi mélangés s'effectuait manuellement par un mouvement de rotation.


Le contrôleur est un appareil qui sert à pointer l'heure à laquelle le surveillant passe à chaque poste au cours de sa ronde. Ce modèle de contrôleur comporte deux éléments : une poignée métallique, détenue par le rondier, pourvue d'un mécanisme d'horlogerie faisant tourner un disque circulaire en carton sur lequel étaient inscrites les heures de passage de la ronde ; une bouche de réception fixée sur le mur extérieur de l'agence. Il fut utilisé jusque dans les années 1960.

Chronotype ou horodateur, années 1920-1930

Chronotype ou horodateur, années 1920-1930

Tampon à encre muni d'une horloge indiquant sur les documents l'année, le jour et l'heure de leur émission ou de leur réception.


Le changement des dates et des mois s'effectue au moyen de deux boutons placés de chaque côté de l'appareil et du levier en acier. L'année est mentionnée à partir d'un élément en caoutchouc remplacé chaque année. Il est également possible d'indiquer sur le timbre la mention "matin" ou "soir" en tournant le levier de devant sur M ou S.




Machine à compter la monnaie, Roulomat - 1959



Les pièces sont placées sur le plateau en alliage d'aluminium et déversées à la main dans un orifice cylindrique dans lequel tourne à une certaine vitesse un disque en fonte. Du fait de la force centrifuge, les pièces sont entraînées par la rotation du disque et dispersées par un dispositif réglable suivant l'épaisseur des pièces. Une fois dans ce dispositif, les pièces sont entraînées une à une par le petit disque travaillant verticalement, ce qui, en réglant la pression, les dirige vers le tube destiné à les recevoir. Au cours de ce passage, chaque pièce est enregistrée au compteur.


Composteur de titres, s.d.

Composteur de titres, s.d.


Il perforait les titres, une fois ceux-ci payés afin d'annuler leur valeur.

Appareil pour cachets de cire, s.d.

Appareil pour cachets de cire, s.d.


Cet appareil permettait de faire fondre la cire utilisée pour les cachets. Les cachets apposés sur les lettres ou les sacs de valeurs attestaient de l'intégrité de leur contenu.

 
 
 
 
Retour haut de page