Accueil Contexte réglementaire international Europe bancaire La FBF a répondu à la consultation de la commission européenne sur le rapport Liikanen  
 
 
 

Infos  

 
15 novembre 2012

La FBF a répondu à la consultation de la commission européenne sur le rapport Liikanen

La FBF vient d'adresser à la commission européenne sa réponse à la consultation sur le rapport du groupe Liikanen.

 

Elle souligne dans ce document qu'elle partage avec les auteurs du rapport l'objectif d'accroître la stabilité financière en Europe et de protéger les contribuables européens contre les défaillances bancaires ainsi que, dans une large mesure, l'analyse qui est faite de la crise.


La FBF note avec satisfaction que le rapport reconnaît l'absence de lien entre la défaillance d'une banque et son modèle d'organisation ainsi que l'efficacité du modèle de banque universelle au service des clients. En effet, dans la crise financière actuelle, le concept de banque universelle apparaît au groupe de travail résilient et profitable pour l'économie dans son ensemble.


Il est donc dommage que celui-ci ait renoncé à effectuer un tri entre les activités de marché en fonction de leur utilité pour le financement de l'économie, ce qui aurait été dans la logique du raisonnement suivi. Le rapport fait au contraire une proposition fondée sur une approche du risque peu justifiée et dont les conséquences sur l'économie européenne et la compétitivité de son secteur bancaire n'ont pas été évaluées. Il serait très dommageable de priver l'Europe de banques capables d'accompagner les Etats et les entreprises en assurant le bon fonctionnement du marché de leurs titres au moment où la réglementation financière internationale impose de moins recourir au crédit. Ces activités font en effet aussi partie du service aux clients et doivent être exercées dans la même entité que les autres.

 
 
 
crédit |  crise |  europe |  FBF |  secteur bancaire
 
Retour haut de page