Accueil La Fédération Bancaire Française Publications Rapports d'activité La Fédération bancaire française publie L’année de la banque en 2019  
 
 
 

Infos  

 
30 avril 2020

La Fédération bancaire française publie L’année de la banque en 2019

Le rapport annuel " L'année de la banque en 2019 " de la Fédération bancaire française présente les temps forts et les actions significatives de l'année écoulée pour l'industrie bancaire française.

 

L'année 2019 est marquée par l'engagement renouvelé de la profession bancaire au service de chacun de ses clients. Face à des attentes économiques et sociétales toujours plus fortes, les banques françaises ont répondu présent avec force, de manière collective ou individuelle. Les circonstances tout à fait exceptionnelles de 2020 le prouvent encore.


MOBILISATION

Que ce soit dans le contexte social de début 2019 ou encore face à la situation totalement inédite de l'épidémie de coronavirus début 2020, les banques mettent en oeuvre, dans des délais très rapides, des engagements forts en faveur de leurs clients : ceux en situation de fragilité financière, les commerçants, artisans et entreprises impactés par les manifestations dans le cadre de contestations sociales ou par la crise du coronavirus. Cette mobilisation est la traduction concrète du rôle sociétal des banques, présentes sur tout le territoire et à tous les moments de la vie de leurs clients. Elle se poursuivra chaque fois que nécessaire.


FINANCEMENT

Fidèles à leur mission de financement de l'économie, les banques accompagnent les projets des entreprises comme des particuliers. Le modèle de crédit à la française est solide et responsable, pour la solvabilité des emprunteurs comme des prêteurs. En 2019, la croissance des crédits en France reste dynamique et soutenue avec une hausse de 5,8 % et avec des taux d'intérêt parmi les plus compétitifs en Europe.


PROXIMITÉ

Implantées dans tous les territoires, avec 362 800 salariés, les banques s'appuient sur un réseau d'agences parmi les plus denses d'Europe pour l'accès aux services bancaires et aux espèces, tout en conduisant leur transformation numérique et en répondant aux nouveaux usages de leurs clients. Les nouvelles technologies digitales permettent de compléter et d'enrichir la promesse relationnelle de la présence de banquiers de proximité sur le terrain. Les services bancaires sont ainsi toujours présents et disponibles pour leurs clients selon leurs besoins, quel que soit le contexte.


CLIMAT

Engagées de longue date pour accompagner la transition énergétique de leurs clients, les banques françaises réaffirment collectivement leur volonté commune d'aller encore plus loin : création d'un observatoire de Place, travaux sur l'évaluation des expositions au risque climatique, politiques de désengagement des énergies fossiles, accélération du financement des énergies renouvelables, etc.


SÉCURITÉ

La digitalisation pose des enjeux majeurs en termes de sécurité des transactions et de protection des données et des fonds des clients. Les banques y répondent par des investissements massifs en cyber sécurité. Par ailleurs, des règles de concurrence équitables entre tous les acteurs sont nécessaires. Le cadre européen exigeant de protection des données doit être préservé.


EUROPE

La souveraineté et l'indépendance de l'Union européenne dans les domaines très stratégiques que sont notamment les paiements et le financement, sont des enjeux cruciaux. Renouvelées en 2019, il appartient aux institutions européennes de maintenir sa souveraineté grâce à une industrie des paiements forte et la préservation des spécificités de son financement lors de la transposition de l'accord de Bâle. Pour les banques françaises, c'est l'un des grands enjeux de l'année 2020, la mise en oeuvre de ces accords venant d'être décalée à 2023. Leur mobilisation reste totale au service de tous leurs clients et du financement de l'économie, en France comme en Europe.

 
 
 
 
Retour haut de page