Accueil Espace presse Interventions de la FBF Tarifs bancaires : Pierre Bocquet répond aux questions des auditeurs de France Inter dans l'émission"Le Téléphone sonne"  
 
 
 

Infos  

 
28 janvier 2016

Tarifs bancaires : Pierre Bocquet répond aux questions des auditeurs de France Inter dans l'émission"Le Téléphone sonne"

Pierre Bocquet, responsable de la banque de détail et en ligne à la Fédération bancaire française, était l'invité le 28 janvier du Téléphone sonne sur France Inter. Il a pu répondre en direct aux questions des auditeurs sur les tarifs bancaires.

 


Quels tarifs pour quels services à l'ouverture d'un compte ?

"Vous bénéficiez d'un ensemble de services : un découvert autorisé, des moyens de paiement, une variété de cartes par exemple à autorisation systématique pour être sûr de ne pas dépasser le montant que vous avez sur votre compte. Vous pouvez installer des prélèvements, des virements sur le compte de vos enfants, sur le compte d'autres personnes, en recevoir, etc... Tout un ensemble de services à la carte parce que vous pouvez adapter les services à votre besoin réel. Pour cela vous signez un document très clair, qui s'appelle la convention de compte et dans laquelle figurent les tarifs".


Transparence sur les tarifs

"La liberté tarifaire existe. Ce qui est important, c'est de bien informer les clients. Les plaquettes tarifaires sont organisées de la même façon dans leurs termes. C'était un engagement des banques elles-mêmes et cela a ensuite été repris dans la loi pour que les principaux termes liés à la facturation soient harmonisés entre toutes les banques. Quel autre secteur fait ça ?

(...) Les clients reçoivent les nouveaux tarifs deux mois avant leur application, de façon systématique, dans une plaquette tarifaire dont la présentation est commune à toutes les banques avec un extrait standard qui met en évidence les tarifs les plus utilisés. Ces tarifs sont accessibles à la fois sur le site internet des banques, dans les agences et le client les reçoit aussi directement chez lui".


Les frais de tenue de compte

"Les frais de tenue de compte ne sont pas apparus soudainement cette année. L'Observatoire des Tarifs Bancaires avait noté en 2011 qu'à peu près la moitié des banques - 48 % des établissements - facturaient ces frais. Effectivement aujourd'hui, on a environ trois quarts des banques qui les facturent. Ce sont des évolutions tarifaires qui sont liées à l'évolution de la pratique de la banque des Français. Aujourd'hui, les Français restent attachés aux banques avec un réseau d'agences, même s'ils y vont moins souvent ils en ont un usage différent, et consomment en parallèle beaucoup de services en ligne... Les frais bancaires au total ne représentent que 0,7% du budget des ménages".


Accompagnement des populations fragiles

"Les personnes qui ont un compte bancaire paient des frais en fonction de l'usage qu'elles en font. Il existe, pour les personnes dont le budget est plus tendu, des offres spécifiques, à des prix beaucoup plus faibles. Je pense notamment à l'offre spécifique pour les personnes en situation de fragilité financière. Elles ont accès à un ensemble de services qui permettent de vivre tout à fait normalement avec cette offre, pour quelques euros par mois".


Une offre de services adaptée aux besoins

"Concernant les offres groupées (packages), à la suite des demandes des consommateurs, elles sont maintenant beaucoup plus souples, elles sont variables et composées en fonction des besoins des consommateurs. Quand vous choisissez une offre groupée vous n'êtes pas engagé sur douze mois ou sur vingt-quatre mois ! Vous pouvez en changer du jour au lendemain.

(...) Le dialogue avec sa banque est quelque chose d'important. Quand on a un problème, quelque chose qui ne va pas, la meilleure solution c'est d'aller en parler avec son banquier, c'est le premier pas à faire pour soit pour revoir les services associés à votre compte, soit avoir des explications si vous pensez que ce n'est pas c'est clair".


Changer de banque

"Sur la mobilité, il existe un service d'aide à la mobilité bancaire. Celui-ci va être encore une fois amélioré par des investissements très lourds des banques pour qu'en 2017, ce nouveau dispositif permette à un client de simplement signer un mandat à sa nouvelle banque et tous les virements et les prélèvements seront transférés de façon automatique".

 
 
Sur les autres sites
 
 
Retour haut de page