Accueil Espace presse Communiqués Modernisation de la place financière de Paris : La FBF et l’AFEI sont mobilisées  
 
 
 

Communiqué de presse  

 


Modernisation de la place financière de Paris : La FBF et l’AFEI sont mobilisées

Communiqué commun FBF/AFEI


A l'occasion de la 33e Conférence annuelle de l'OICV* qui réunit à Paris les régulateurs des marchés financiers du monde entier du 26 au 29 mai, la Fédération bancaire française (FBF) et l'Association française des entreprises d'investissement (AFEI) rappellent leur volonté de développer les activités de banque d'investissement et de marché (BIM) à Paris. Ces activités sont en effet, non seulement une source d'emplois et de forte valeur ajoutée, mais également stratégiques pour le financement de l'économie et l'allocation de l'épargne.

Moderniser la place

Les professionnels sont aujourd'hui collectivement mobilisés, en liaison avec les pouvoirs publics pour ancrer à Paris une place financière forte et attractive, bien positionnée dans la compétition mondiale. La crise financière ne doit pas freiner la modernisation de la Place de Paris.

La FBF et l'AFEI participent activement aux travaux menés dans le cadre du pôle de compétitivité financier et du Haut Comité de Place présidé par Christine Lagarde, ministre de l'économie. Des mesures concrètes ont déjà été prises : financement de 5 chaires de recherche en finance par la FBF, suppression de l'impôt sur les opérations de bourse... D'autres sont en cours d'adoption, comme la réforme de l'appel public à l'épargne afin notamment de renforcer la compétitivité des émetteurs français, ou celle du droit des titres, pour un dispositif plus lisible.

Pour des solutions internationales à la crise

Par ailleurs, les professionnels français se mobilisent afin de contribuer aux travaux engagés pour faciliter la sortie de la crise financière. Leurs propositions rejoignent largement celles formulées récemment par le Forum de stabilité financière dans son rapport, sur la base des travaux de l'OICV.

Parmi ces travaux, les professionnels français sont particulièrement attachés à l'amélioration de la transparence sur les produits structurés, pour renforcer la traçabilité par catégorie de portefeuilles homogènes.

Il est en outre indispensable que :

  • les solutions soient définies au niveau international car seules des mesures homogènes au niveau international peuvent être efficaces,
  • le dialogue entre les professionnels et l'industrie financière permette une régulation adaptée,
  • les règles soient proportionnées aux objectifs et articulées avec des pratiques reconnues par les pouvoirs publics pour une plus grande efficacité




*OICV : Organisation internationale des commissions de valeurs (IOSCO en anglais) - organisation internationale de droit privé qui rassemble environ 110 régulateurs de marché dans le monde, dont l'AMF pour la France. Son secrétariat général est basé à Madrid. Via ses membres, l'OICV représente plus de 90 % de la capitalisation boursière mondiale. L'organisation a pour mission d'élaborer des standards internationaux afin d'assurer la transparence et l'intégrité des marchés financiers, et de protéger les investisseurs.



Quelques chiffres

Les activités financières françaises (banque, assurance, gestion...) représentent 1 million d'emplois et 7 % du PIB français. Rappelons que Paris est un centre majeur en gestion d'actifs, financements structurés, dérivés actions...

CONTACT

Benoît Danton
email : bdanton@fbf.fr
Tel : +33 (0)1 48 00 50 70

 
 
Retour haut de page