Accueil Espace presse Communiqués Les banques proposeront à partir du 1er novembre un nouveau service : le prélèvement SEPA  
 
 
 

Communiqué de presse  

 


Les banques proposeront à partir du 1er novembre un nouveau service : le prélèvement SEPA

Une nouvelle étape va être franchie dans l'Europe des moyens de paiement. La plupart des banques en France et en Europe proposeront dès le 1er novembre 2010 le prélèvement SEPA.

C'est un nouveau service qui permet d'effectuer des prélèvements pour régler des factures aussi bien auprès d'un fournisseur français qu'auprès d'un créancier situé dans n'importe quel pays de l'espace européen SEPA. Aucun outil de ce type n'existait auparavant pour des prélèvements en euros entre différents pays, alors que les prélèvements classiques représentent environ 20 % des opérations de paiement en France, et 26 % en Europe*.

Le prélèvement SEPA présente de nouvelles caractéristiques par rapport au prélèvement français classique. Il sera d'abord plus simple. Alors que le consommateur devait remplir et signer deux autorisations distinctes (l'une pour son fournisseur et l'autre pour la banque), avec le prélèvement SEPA, il n'aura plus qu'un seul formulaire à remplir et signer, qui sera remis au seul créancier. Les informations accompagnant le paiement seront en revanche plus détaillées. De leur côté, les prélèvements actuels demeurent bien sûr valables. Ainsi, la mise en place du prélèvement SEPA devrait se faire progressivement et de façon transparente pour les clients.

Pour informer le grand public des caractéristiques de ce nouveau moyen de paiement européen, la FBF a réalisé en partenariat avec le Comité national SEPA un mini-guide pédagogique. Celui-ci est téléchargeable gratuitement sur les sites : www.fbf.fr et www.lesclesdelabanque.com.

Rappelons que les banques françaises proposent déjà depuis janvier 2008 le virement SEPA. Il permet à toute personne titulaire d'un compte bancaire dans l'espace SEPA d'envoyer et de recevoir de l'argent dans les mêmes conditions que dans son propre pays.

En France, le nombre de virements SEPA est en nette progression, notamment du fait de la montée en charge des administrations et de la sphère sociale qui émettent à elles seules près de 45 % des virements nationaux. Ainsi, d'ici la fin de l'année, près de 80 % des virements de l'administration devraient s'effectuer au format SEPA.

* Source, ECB Statistics on payments, septembre 2010.

Qu’est ce que le projet SEPA ?

Le projet SEPA (Single Euro Payments Area : espace unique de paiements en euros) est un projet européen qui s'inscrit dans le prolongement du passage aux pièces et billets en euros. L'ambition est de créer une gamme unique de moyens de paiement en euros, commune à l'ensemble des pays européens. Grâce à ces nouveaux moyens de paiement européens, les consommateurs, les entreprises, les commerçants et les administrations peuvent effectuer des paiements dans les mêmes conditions partout dans l'espace européen, aussi facilement que dans leur pays.

CONTACT

Benoît Danton
email : bdanton@fbf.fr
Tel : +33 (0)1 48 00 50 70

 
 
Retour haut de page