Accueil Espace presse Communiqués Les banques françaises feront tous les efforts nécessaires pour augmenter leurs fonds propres et poursuivre le financement de l'économie  
 
 
 

Communiqué de presse  

 


Les banques françaises feront tous les efforts nécessaires pour augmenter leurs fonds propres et poursuivre le financement de l'économie

Les présidents des principales banques françaises ont participé le 2 novembre à une réunion à Matignon présidée par le Premier Ministre, François Fillon. Ils lui ont confirmé leur intention de mettre en oeuvre les mesures adoptées par le Conseil européen du 27 octobre dernier.

Les banques ont réaffirmé qu'elles allaient continuer à renforcer leurs fonds propres (réserves), conformément aux nouvelles exigences de l'Autorité Bancaire Européenne et dans la perspective de leur objectif d'appliquer dès 2013 des nouvelles normes de solvabilité de Bâle 3.

Elles ont confirmé au Premier Ministre qu'elles le feraient par leurs propres moyens sans intervention de l'Etat. Pour ce faire, elles travailleront en étroite liaison avec le Gouverneur de la Banque de France. Par ailleurs, elles poursuivront une politique de distribution raisonnable et modérée comme elles l'ont fait par le passé en mettant en réserve une très large part de leurs bénéfices.

En ce qui concerne les rémunérations variables, les banques françaises ont été pionnières dans ce domaine et appliquent aujourd'hui strictement la directive européenne de 2010.

Cette politique se traduit par une modération des rémunérations variables reconnue par plusieurs rapports internationaux (FSB, IIF ...). Il en sera de même pour l'année 2011 qui, compte tenu de l'environnement de marché, s'inscrira en baisse significative par rapport à 2010.

Les banques françaises sont mobilisées pour le financement de l'économie et notamment pour les PME / PMI. Actuellement le rythme d'augmentation du crédit pour ces entreprises est supérieur à 5 % par an, très au-dessus de la moyenne européenne. Les perspectives de croissance jouent un rôle clé dans la demande de crédit ; les banques françaises feront leurs meilleurs efforts pour que la croissance du crédit se poursuive en cohérence avec la croissance du PIB dans la période à venir.

CONTACT

Benoît Danton
email : bdanton@fbf.fr
Tel : +33 (0)1 48 00 50 70

 
 
Retour haut de page