Accueil Espace presse Communiqués La réforme de l'épargne réglementée devra privilégier le financement à long terme de l'économie  
 
 
 

Communiqué de presse  

 


La réforme de l'épargne réglementée devra privilégier le financement à long terme de l'économie

Pierre Duquesne vient de remettre au Ministre de l'Economie et des Finances son rapport sur l'épargne réglementée préconisant une refonte globale du fonctionnement de ces produits. La profession bancaire va analyser attentivement le contenu détaillé de ce document.

Orienter l'épargne en priorité vers le financement de l'économie

Pour les banques françaises, la réforme doit permettre de privilégier les produits à long terme pour favoriser l'investissement et une croissance durable. Les dépôts des banques constituent la ressource permettant de financer l'économie réelle. Or cette ressource diminue sous le double effet de la nouvelle réglementation européenne et du relèvement des plafonds du LDD et du livret A, dont les fonds sont largement centralisés à la Caisse des Dépôts et Consignations et sortent donc du bilan des banques.

Dans ce contexte, le rapport Duquesne sous-estime les conséquences sur le financement de l'économie des récentes mesures touchant l'épargne réglementée. Contrairement à ce qu'affirme le rapport, la hausse des plafonds aura un effet sur la capacité des banques à prêter à leurs clients. Aussi l'étude d'impact détaillée des deux premiers relèvements du plafond du Livret A proposée par la mission Duquesne est-elle indispensable avant d'envisager d'autres hausses du plafond de ce produit.

Il est essentiel de préserver la capacité des banques à prêter : celle-ci repose sur un renforcement de leur liquidité et de leur solvabilité, et donc sur une rémunération convenable du service qu'elles rendent. A cet égard, l'hypothèse d'une baisse de leur commissionnement ne va pas dans le bon sens.


Les banques françaises sont prêtes à participer à une réflexion dont les enjeux sont vitaux pour le financement de l'économie, la croissance et l'emploi.

CONTACT

Benoît Danton
email : bdanton@fbf.fr
Tel : +33 (0)1 48 00 50 70

 
Retour haut de page