Accueil Espace presse Communiqués Il n’y a pas de solution sans restauration de la confiance dans la zone euro  
 
 
 

Communiqué de presse  

 


Il n’y a pas de solution sans restauration de la confiance dans la zone euro

Les banques françaises prennent acte de la volonté franco-allemande de faire des propositions pour régler la crise dans la zone euro avant la fin du mois d'octobre. La solution à cette crise et le rétablissement de la confiance de l'ensemble des agents économiques passent bien en priorité par la restauration de la crédibilité des États à réduire dettes et déficits publics, la mise en oeuvre rapide du plan de soutien apportant une solution durable à la Grèce, associant, sur une base volontaire, les créanciers privés ; elle passe aussi par l'amélioration de la gouvernance de la zone euro et la mise en place des instruments financiers dont l'Europe a besoin pour rassurer les marchés sur un risque éventuel de contagion.


En effet, les banques françaises rappellent que l'inquiétude des marchés a pour origine la situation des finances publiques de certains pays de la zone euro, et pas celle des banques européennes elles-mêmes. Certains États doivent retrouver la confiance des investisseurs pour continuer à emprunter sur les marchés dans des conditions satisfaisantes. L'éventuel renforcement des fonds propres des banques européennes n'apporterait pas de réponse à cette question.


Pour leur part, les banques françaises s'inscrivent déjà dans un processus d'augmentation de leurs ratios de solvabilité : elles ont augmenté leurs fonds propres de 50 milliards d'euros depuis deux ans et se sont fixé pour objectif d'anticiper sur le calendrier prévu antérieurement par les régulateurs pour la mise en oeuvre de Bâle 3. Grâce à la mise en réserve de leurs bénéfices et à l'évolution de leur modèle d'activité, elles sont en mesure de s'adapter aux circonstances et de répondre aux exigences des autorités de régulation tout en continuant à financer l'économie.


Les banques françaises rappellent en effet que si le cadre réglementaire régissant leurs activités et leur organisation doit assurer la stabilité du système financier, il doit aussi permettre aux groupes bancaires de poursuivre leur mission de financement de l'économie.


CONTACT

Benoît Danton
email : bdanton@fbf.fr
Tel : +33 (0)1 48 00 50 70

 
 
Retour haut de page